Planifier ma retraite

Planifiez votre retraite aujourd’hui pour en profiter demain! 

Vous avez pris la bonne décision : épargner pour la retraite. Vous vous demandez maintenant comment bien le faire. Quelles sont les différentes options qui s’offrent à vous? Quelle est la meilleure solution à adopter? Dans tous les cas, il n’est jamais trop tôt pour planifier sa retraite… ni trop tard d’ailleurs! 

Les 5 étapes de la planification 

Un moyen simple de planifier votre retraite est d’appliquer ces cinq étapes : 

 1. Déterminez les sources de revenus sur lesquelles vous pourrez compter 

 2. Évaluez l’âge auquel vous comptez prendre votre retraite 

3. Déterminez les revenus dont vous aurez besoin à la retraite 

4. Déterminez votre besoin d’épargne 

5. Investissez dans un REER

Étape 1 : Déterminez les sources de revenus sur lesquelles vous pourrez compter

Lorsque vous serez à la retraite, vous pourrez compter sur quatre sources de revenus : 

Étape 2 : Évaluez l’âge auquel vous comptez prendre votre retraite

Prendre sa retraite à 55, 60 ou 65 ans n’est pas qu’une question de volonté. C’est aussi et surtout une question financière sur laquelle il faut se pencher sérieusement. En effet, les sources de revenus sur lesquelles vous pourrez compter à la retraite seront différentes selon l’âge auquel vous déciderez de la prendre. 

À 55 ans

 - Accès à aucun programme public de rentes
 - Seules sources de revenus : vos épargnes personnelles

À 60 ans

 - Admissibilité à la rente de retraite du Régime des rentes du Québec (RRQ)
 - Rente réduite par rapport à celle permise à 65 ans

À 65ans

 - Accès à toutes les sources publiques de revenu de retraite : la rente de retraite de la RRQ, la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti (si vous y êtes admissible)

55, 60 ou 65 ans : à vous de voir et de composer en conséquence votre stratégie d’épargne!

Étape 3 : Déterminez les revenus dont vous aurez besoin à la retraite

Tous les spécialistes s’accordent à dire que si vous souhaitez maintenir votre niveau de vie à la retraite, vous aurez besoin d’environ 70 % de vos revenus annuels bruts de travail. En effet, vos dépenses seront généralement moins élevées une fois à la retraite. Par exemple, si votre revenu annuel est de 40 000 $, vous aurez besoin de 28 000 $ à la retraite. 

Toutefois, ce pourcentage sera plus ou moins élevé selon votre situation personnelle. Il faudra notamment tenir compte :

  • du loyer ou de l’hypothèque que vous avez à payer, si tel est le cas;
  • de vos objectifs de retraite (voyage, rénovations, loisirs, etc.);
  • de votre état de santé.

Étape 4 : Déterminez votre besoin d’épargne

De nombreux outils de simulation de revenus de retraite tels que le Mon plan, je le fais maintenant! ou SimulRetraite sont mis à votre disposition sur le Web afin de vous aider à faire un plan d’épargne. Vous aurez ainsi un aperçu des sommes que vous recevrez des régimes publics et des montants que vous devrez épargner. 

Chaque fois que votre situation financière changera (achat de maison, naissance d’un enfant, augmentation de salaire, etc.), vous devrez revoir votre plan.

Étape 5 : Investissez dans un REER

Un bon moyen de préparer un capital en vue de la retraite est d’investir dans un REER. En effet, ce type de compte vous permet de différer le paiement de l’impôt applicable sur les montants investis jusqu’à ce que vous preniez votre retraite. Une fois à la retraite, votre taux d’imposition sera inférieur à celui en vigueur durant votre vie active. Vous bénéficierez donc d’une meilleure marge de manœuvre pour maintenir votre train de vie. 

Un REER présente aussi les avantages suivants : 

  • Il comprend une vaste gamme de produits financiers;
  • Il peut être transformé en rente ou en fonds enregistré de revenu de retraite;
  • Il permet d’élaborer des stratégies de fractionnement du revenu à la retraite par le biais du REER du conjoint et, donc, de payer moins d’impôt.

Cotiser dans un REER au Fonds

Savez-vous qu’en choisissant d’investir dans un REER au Fonds de solidarité FTQ, vous profitez d’économies d’impôts supplémentaires? Voilà pourquoi cotiser dans un REER au Fonds est une solution idéale pour tous ceux qui souhaitent épargner pour la retraite.

Cotisez maintenant >

Veuillez lire le prospectus avant d’investir. On peut se procurer un exemplaire du prospectus sur son site Internet, auprès des responsables locaux ou aux bureaux du Fonds de solidarité FTQ. Les actions du Fonds de solidarité FTQ ne sont pas garanties, leur valeur fluctue et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.

Pour nous joindre